L'Atlantique Jeudi 28 octobre 1975. Martine. {« Voilà. On est enfin partis ! », dit la première ligne de notre agenda à spirales, jauni bien sûr, dont les souvenirs glanés il y a trente-cinq ans s’échappent, abandonnés par le ruban adhésif hors d’âge.} Depuis presque deux jours nous naviguons sur l’ Alexandr Pushkin , nous qui avions tant désiré partir en bateau pour ce voyage progressif et en douceur. Lundi 6 octobre. Gérard puis Martine. Les premiers goélands prennent la place des puffins du large. Après le repas de midi, on aperçoit Terre Neuve : tout le monde sur le pont ! Denise, la québéquoise rencontrée au Havre nous invite chez sa sœur à Montréal. La nuit, malgré le temps assez couvert, nous voyons les lumières et les phares des deux côtés du détroit. Nous aurons pris, dans la tempête, cinq ou six heures de retard. Tout le récit dans notre carnet de route
La carte de la traversée Le carnet de routeL'Atlantique sur Александр Пушкин
Tout notre voyage L'album N & B